Tour 9

Le groupe ouest des rohirrims est attaqué sur son flanc gauche par la cavalerie harad descendue de la colline. Les oliphants se positionnent pour bloquer tout passage des cavaliers du Rohan (les unités à cheval et éléphants ne peuvent délibérément se rapprocher dans des hexs adjacents). Un groupe de cavalerie du Mordor et d'infanterie trolle et d'épéistes contourne la colline par le sud pour contrer le groupe mené par Eomer. Dans la cité, des trolls et des archers se rapprochent de Gandalf et de sa cavalerie. Dans le tunnel, les archers (Ee3X) échangent leur position avec des épéistes (E3Y), de meilleur moral.

Image
Passons aux combats. Dans la cité, le tir des archers (Ee3X) élimine les archers du Gondor situé au second niveau. La démoralisation de la garnison augmente de 6 pts. Les archers (Ee3x) font dérouter les porteurs de haches (B3X) empilés avec le prince Imrahil. Au nord, dans la plaine, une pluie de flèches provoque également la déroute d'une unité de rohirrims (B3W). Plusieurs furieuses mêlées sont alors engagées. En particulier, les orques (E2Y) sur les échelles éliminent l'unité (e2Y) déroutée du Gondor (+8 pts de démoralisation). Theoden et ses cavaliers résistent vaillamment à deux attaques.

Je me rends compte que les orques (au nord-ouest) qui doivent s'emparer de la porte entre le second et le troisième niveau se sont téléportés au troisième niveau. Quelle est donc cette sorcellerie ? Je corrige cette erreur, en leur faisant dresser des échelles. Passons à l'Ouistrennesse.
Les rohirrims manoeuvrent. D'une part, Eomer oblique vers l'ouest pour prendre sur leurs arrières les unités du Harad. D'autre part, Eowyn dirige plusieurs unités de cavalerie pour venir contrer l'attaque portée à Theoden. Dans la cité, la situation est critique, mais il n'y a que peu de manoeuvres possibles.

Image
Au second niveau de la cité, les épéistes orques (E2Y) reçoivent des projectiles de la catapulte. Déroutés et ne pouvant reculer, ils sont éliminés. Dans la plaine, les flèches du Rohan sont sans effet. Une furieuse charge est ordonnée par Theoden qui entraine la déroute d'une unité du Harad (D3X) et l'anéantissement d'une autre (D3Y).

Image
L'armée de Sauron voit son niveau de démoralisation augmenter de 7 pts. À 83 pts, elle est à 10 pts du seuil de démoralisation. Elle risque de basculer rapidement. Mais ses chefs sont confiants, car des renforts sont attendus du sud ...

Gandalf réussit à rallier les cavaliers empilés avec lui. Les autres chefs échouent dans leurs tentatives de ralliements.

fin du tour