Mon bilan

La règle présente quelques imprécisions, mineures cependant. Je pense en particulier à l'utilisation des catapultes de la cité. Au final, les engins de siège de Sauron ont été quasiment tous détruits et n'ont que peu servi. Je reste donc sceptique sur ce point. Peut-être qu'au final, il ne faut pas utiliser ces catapultes comme engins de siège.

Je pense avoir été assez peu habile avec mes chefs. En particulier, le Roi-Sorcier ne m'a presque pas servi. Il aurait du rapidement se trouver dans la plaine pour défier les chefs du Rohan. J'ai également assez mal utilisé ses sortilèges. Une fois le premier niveau conquis, l'armée de Sauron aurait du être plus vigoureuse dans son assaut du second, en levant des échelles plus loin vers l'ouest pour prendre en tenaille la garnison.

La partie fut agréable et finalement assez tendue. Le système est simple et assez immersif, mais il est vrai que le thème y est pour beaucoup.

Au final, je conseille ce jeu que je ne regrette pas d'avoir acquis l'an dernier, avec l'opus sur la bataille de Dagorlad (Sauron toujours chez SPI). Je le ressortirai avec plaisir.

Je termine sur quelques liens que j'ai utilisé pour trouver mes illustrations :
- lorsque je faisait le maitre de jeu à MERP, j'avais été charmé par les illustrations d'Angus McBride, également sur pinterest ;
- le génial John Howe dans un très beau site-portfolio : Portfolio John Howe ;
- le site The one ring, contenant des dessins amateurs, en particulier sur Minas Tirith ;
- dans le même genre : Tolkien Gateway ;
- et pour finir The land of shadow, dédié au Mordor.

Merci (et bravo !) aux courageux ceux qui ont lu jusqu'à ces lignes.